Les différents allergènes

les pollens

LES POLLENS

Les organes mâles des plantes produisent une fine poussière qui permet la fécondation (pollinisation) des végétaux : les pollens constituent cette poussière.

La nature et le nombre des pollens varient selon la zone géographique, la température et le climat. Bien que les saisons polliniques semblent suivre un ordre précis, la durée et l'intensité de la période de pollinisation varient souvent d'une année à l'autre.

Les acariens

LES ACARIENS

Les acariens sont des animaux microscopiques (0.3 mm) composés de quatre paires de pattes articulées, parfois de poils et d’une carapace. Ils font partie de la classe des arthropodes au même titre que les araignées et les scorpions.
Ils se nichent dans la poussière, la literie, les draps, la moquette, les rideaux, les peluches des enfants car les conditions à leur prolifération y sont favorables (température, humidité).

Dans le cas de l’allergie aux acariens, ce n’est pas l’acarien lui-même qui est en cause mais les protéines contenues dans ses particules (les protéines contenues dans ses déjections, ses secrétions, ses débris lorsque celui-ci meurt). Toutes les déjections des acariens sont volatiles et remplissent l’air de la pièce en se mélangeant aux autres poussières de maison (d’où l’expression « allergie à la poussière »).

Les poussières

LES POUSSIERES

La poussière de maison est un mélange de plusieurs éléments tels que des cheveux ou squames d’origine humaine ou animale, fibres, spores de champignons, plumes, bactéries, acariens etc.

Sa composition est différente dans chaque habitation. Pour autant, une colonisation en acariens n’est pas le signe d’un manque de propreté.

Les animaux

LES ANIMAUX

Contrairement aux idées reçues ce ne sont pas les poils d’animaux qui sont responsables de l’allergie, mais des protéines allergènes présentes dans l’urine, la salive et autres sécrétions des animaux. Les particules de protéines allergènes se disséminent dans l’air et peuvent entrainer rhume, conjonctivite ou urticaire.

Les réactions les plus fréquentes sont observées avec les chats et les chiens. Cependant, les chevaux, moutons, bovins, lapins, hamsters et oiseaux peuvent aussi déclencher des réactions allergiques.

Date de mise à jour 01/03/2021