Quels sont les symptômes de la narcolepsie ?Quels sont les symptômes de la narcolepsie ?

Quels sont les symptômes de la narcolepsie ?

Améliorer votre expérience

Pour pouvoir consulter nos vidéos, vous devez d'abord activer les cookies videos

Somnolence diurne excessive (SDE)Somnolence diurne excessive (SDE)
Somnolence Diurne Excessive (SDE)

Il s'agit d'un état d'assoupissement et de fatigue pendant lequel la personne éprouve un besoin incontrôlable de dormir plusieurs fois par jour même si elle a dormi suffisamment pendant la nuit. La SDE est présente chez tous les sujets narcoleptiques. Les patients souffrant de SDE peuvent s'endormir involontairement en pleine activité, par exemple : en parlant, en marchant, en conduisant ou en mangeant. Ils s'endorment éventuellement dans des situations qui nécessitent d'être totalement éveillé et vigilant.

CataplexieCataplexie
Cataplexie

C'est le deuxième symptôme de la narcolepsie de type 1, elle consiste en une perte brusque de tonus musculaire, et survient chez environ 70% à 90% des sujets présentant une narcolepsie de type 1. Les différentes formes de cataplexie varient selon le degré de sévérité. Elle peut être partielle, au niveau de quelques muscles et provoquer une faiblesse des jambes, une chute de la tête ou une impossibilité d'articuler les mots, mais elle peut aussi être beaucoup plus généralisée entraînant une chute avec incapacité de se mouvoir.

Ces épisodes sont typiquement déclenchés par une émotion : rire, colère, surprise, tristesse, frustration, embarras, exaltations ou excitation sexuelle et durent de quelques secondes à plusieurs minutes. La fréquence des crises de cataplexie est très variable d'un individu à l'autre. Elle peut varier de plusieurs fois par jour à seulement quelques épisodes au cours d'une vie.

Hallucinations hypnagogiques et/ou hypnopompiquesHallucinations hypnagogiques et/ou hypnopompiques
Hallucination Hypnagogiques et/ou hypnopompiques

Ce sont des expériences cauchemardesques intenses, qui apparaissent chez 80% des patients et surviennent à l'endormissement (hypnagogique) ou au réveil (hypnopompique). Ces hallucinations sont souvent très proches de la réalité et peuvent être terrifiantes.

Paralysie du sommeilParalysie du sommeil
la paralysie du sommeil

il s'agit d'une incapacité soudaine à parler et à bouger le corps, survenant à l'endormissement ou au réveil, alors que le patient est parfaitement conscient. Ce phénomène est présent chez environ 80% des patient narcoleptiques.

Date de mise à jour le 15/05/2021